">

PROJET DE PERENNISATION DES MICROPROJETS DES JEUNES DESOEUVRES DES COMMUNES D’ARRONDISSEMENT DE MAROUA 1er, 2ème ET 3ème 08/02/2017

Période : Avril à Septembre 2016

Partenaires : Communes de Maroua 1er, 2ème et 3ème.

Structure demanderesse: GIZ/PAJED.

Coût/Financement : 60 000 000 F CFA

Présentation : Le Projet d’Insertion Socio-économique des Jeunes désœuvrés et de promotion de la paix dans les communes de Maroua 1er, 2émeet 3ème, (PRINSE JDP) est un projet créé dans le but d’accompagner lesdites communes dans leur politique d’appui multiformes aux jeunes défavorisés avec le concours du PAJED de la GIZ.

En effet, le Projet d’Appui aux Jeunes Défavorisés (PAJED) de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) soutient le Gouvernement du Cameroun dans la réinsertion socio-économique des jeunes défavorisés pour contribuer durablement au maintien de la paix et à la bonne coexistence intergénérationnelle et interreligieux surtout dans l’une des région si durement frappée par les problèmes d’insécurité et de pauvreté qu’est l’Extrême Nord.

Pour se faire, ce projet s’appuie sur les collectivités territoriales décentralisées pour offrir aux jeunes défavorisés des opportunités de réalisation des activités génératrices de revenus (AGR) dans le domaine agricole et autres services ou alors de faire usage de leur énergie et connaissances dans des domaines de haute intensité de main d’œuvre (HIMO) pour accéder à un revenu à travers des emplois temporaires. Aussi le projet intervient dans la sensibilisation  des différentes couches sociales sur la notion de vivre ensemble, de maintien de la paix et de dialogue intergénérationnel et interreligieux.

Il sera question pour JAPSSO d’accompagner les trois communes ci-dessus dans l’emploi des jeunes dans des activités à HIMO pour le suivi, l’encadrement, le renforcement des capacités pendant deux mois et leur insertion en milieu socio-professionnel au bout de trois mois de collaboration. Pendant la phase HIMO, des formations seront dispensées pour susciter en l’esprit des jeunes des initiatives d’auto emploi.

Résultats obtenus :

  • 200 jeunes ont bénéficiés d’activités HIMO (100 km de caniveaux curés, jardin public aménagés et nettoyés, etc.);
  • 200 jeunes ont réalisés des microprojets sur l’élevage, la couture, la coiffure, le petit commerce, etc;
  • Du matériel et des équipements mis à disposition auprès des communes;
  • Formation et sensibilisation des jeunes sur la promotion de la paix, du dialogue inter religieux et intergénérationnel

 

Télécharger le rapport ici