">

Deuxième campagne de sensibilisation sur les IST/VIH/SIDA au quartier Efoulan 30/06/2016

Deuxième campagne de sensibilisation sur les IST/VIH/SIDA au quartier Efoulan

La Société MAG SARL a contacté la JAPSSO pour l’organisation des campagnes de sensibilisation sur les IST/VIH/SIDA dans le cadre de l’exécution des travaux de voirie et divers ouvrages au quartier Efoulan à Yaoundé III ème, pour les intervenants du projet et les populations riveraines pendant la période de février à juillet 2014. Il convient de relever ici que les campagnes qui se tiennent à Efoulan sont nécessaires, dans la mesure où il existe un brassage de la population et des employés qui viennent d’horizons divers. De plus la transformation du paysage urbain a des répercussions significatives sur les comportements des jeunes, qui sont sous l’influence de certains facteurs favorisants tels que l’alcool et la drogue qui sont susceptibles d’entrainer certaines déviances. C’est dans ce but, qu’une campagne de sensibilisation sur les IST/VIH/SIDA a eu lieu le samedi 12 Avril 2014 à la chapelle ST Charles et Martin d’Efoulan de 14H à 18H.

PREPARATIFS

Elles se sont passées en plusieurs phases :

  • Négociation, le dépôt et l’obtention du récépissé de déclaration publique auprès de la Sous Préfecture de Yaoundé IIIème ;
  • Préparation de la logistique en collaboration avec le comité local de développement du quartier Efoulan et la Société MAG SARL ;
  • Information des autorités du quartier (Chef de quartier, Bloc, leader, religieux et autres élus locaux) ;
  • Mobilisation des populations d’EFoulan..

DEROULEMENT

Les thèmes développés lors de la campagne de sensibilisation du 12/04/2014 à Efoulan, portaient sur :

  • La situation de l´épidémie au Cameroun : le taux de prévalence qui était de 5,5% en 2004 a connu une nette diminution de 1,2% en 2011 soit 4,3% ; ceci montre que la situation de la pandémie reste encore préoccupante. ;
  • L´avancée de la recherche (vaccins, etc.) : il a été retenu que jusqu’à présent il n’existe pas encore de vaccin contre le VIH/SIDA, mais des traitements (antirétroviraux) sont utilisés pour atténuer l’évolution du virus.
  • La transmission et prévention du VIH/SIDA (symptômes, transmission, séronégative et séropositivité, le dépistage volontaire, les rapports sexuels sans risques) les modes de prévention qui existent sont : l’abstinence pour les jeunes, la fidélité pour les couples et le port correct du préservatif pour tout rapport à risque;
  • La perception du risque personnel et l´évaluation du risque de la famille/dépendants/collaborateurs ;
  • L’effet du VIH sur la productivité : il se ressent au niveau de la diminution de la qualité de la main d’œuvre, la baisse de la production, l’augmentation des dépenses … ;
  • La stigmatisation et la discrimination : l’animateur a expliqué que le SIDA n’est pas une fatalité et les personnes infectées ne doivent pas être abandonnées par la société;
  • Comment gérer la prévention du VIH au sein de l´Entreprise et de la communauté : la prévention du VIH passe par la mise en place d’un organe permanent de lutte contre les IST/VIH/SIDA au sein de l’Entreprise, l’abstinence, la fidélité, les dépistages réguliers, la sensibilisation et l’utilisation des préservatifs.

Ces différents thèmes ont constitués l’ossature de cette campagne, suivi des :

  • Causeries restreintes
  • Entretiens individuels ;
  • questions/réponses ;
  • Animations artistiques : elles sont l’apanage pour les présentes soit d’un humoriste soit d’un chanteur qui au-delà de l’éventuel message de sensibilisation transmettent leur chaleur aux populations pour un moment attrayant et d’un véritable régal.

RESULTATS OBTENUS

A l’issu de cette campagne les résultats ci-après ont été obtenus :

  • Nombre de personnes sensibilisées : 100 (femmes, hommes, enfants);
  • Sensibilisé 52 personnes qui étaient aux alentours ;
  • Distribué 75 dépliants et 50 journaux éducatifs;
  • Posé 50 affiches de sensibilisation ;
  • Distribué 400 préservatifs masculins et 100 préservatifs féminins ;
  • L’ensemble des participants ont été exhortés à se rendre vers des centres médicaux pour se faire dépister ; mais 14 participants ont été spécifiquement orientés vers des centres médicaux dans le cadre des causeries individuelles;
  • Encouragé des personnes qui se sont illustrées lors des questions/réponses par la distribution gratuite, de plusieurs tee-shirts et autres gadgets;
  • Un carton de préservatif masculin a été remis aux manœuvres de la société MAG SARL (soit 320 préservatifs) et 02 boîtes à l’environnementaliste EGIS.